Roch Hodech Elloul

Dimanche 28 août dernier, c’était le 1er Elloul.
Le début du dernier mois de l’année.
Le mois des Selihot a donc commencé. Des supplications.
Comme un entraînement, un échauffement avant le début de l’année suivante, le mois de Tichri. Ces fêtes de Roch Hachana, Kippour et Souccot.
Le moment de faire un bilan de l’année écoulée. Juste avant de se projeter sur l’an prochain, tous nourris de bonnes intentions, de promesses. Toujours essayer de faire mieux. De s’améliorer.

J-40.
Oui, en ce Roch Hodech de Elloul, nous étions à 40 jours de Kippour. J-40.
Et ce nombre 40 qui nous rappelle bien sûr les 40 jours et 40 nuits que passe Moise sur le Mont Sinaï pour rapporter les tables de la Loi.
Une 1ère fois avec la catastrophe à l’arrivée avec le veau d’or. Puis une seconde et dernière fois avec les nouvelles tables de la loi. Les premières ayant été brisées par Moïse. Tellement déçu par l’attitude des hébreux durant son absence.
Alors en ce 1er Elloul c’est Moise qui monte sur le mont Sinaï pour délivrer 40 jours plus tard les tables de la loi, le jour de Yom Kippour.
C’est nous qui nous embarquons pour un voyage, une rétrospective de l’année passée, pour seul objectif d’analyser le passé pour s’engager dans un futur souhaité meilleur. Les bonnes résolutions de Roch Hachana. En attendant le Grand Pardon de Kippour, les compteurs remis à zéro et cette authentique résolution de faire mieux.
Un voyage de 40 jours. Pourquoi pas 49, les sept semaines qui sépare Pessah de Chavouot. De la liberté à la loi. Sept cycles complets, répétés pour donner un sens à sa liberté.
Ici nous sommes aussi dans un temps long propice à la réflexion, bien pesé, avant de passer à l’action, avant de s’engager.
Mais cette fois ci, référence à Moïse, aux temps fondateurs, une incitation aux retours aux sources, pour un engagement authentique.
 
Bon mois de Elloul.

André Bensimon