Les propos tenus sur cette page (cette rubrique) ne représentent que et uniquement l’opinion de leur auteur, et n’engagent pas Moadon.

Pourquoi de mauvaises choses arrivent elles à des gens biens?

Le Rav Yekoutiel Halberstam de Klausenburg, l’un des plus grands rabbins du 20ème siècle, un homme absolument remarquable, traversa la Shoah, fut prisonnier dans plusieurs camps de concentration, dont Auschwitz.
Pendant la Shoah il perdit sa femme et ses onze enfants.
C’était un homme extraordinaire, il décida dans les camps de concentration, dans ce terrible royaume de la mort, que s’il survivait, il consacrerait sa vie à la vie même, une vie pour guérir, pour sauver des vies.
Et finalement il emmena ses disciples en Israël et construisit l’hôpital Laniado à Netanya consacré à sauver des vies pour tous ceux qui en ont besoin. Juifs, chrétiens, musulmans.
On demanda un jour au Rav de Klausenburg : après que vous ayez traversé cela, après avoir perdu toute votre famille, après avoir survécu à Auschwitz, avez vous des questions à D.ieu?
Il répondit oui.
Et ce sont des questions si profondes que, si je les posais un jour à D.ieu, il m’inviterait au ciel pour me donner la réponse lui même.
Et je préfère être ici bas avec la question, plutôt qu’en haut avec la réponse.
Et c’est une réponse très juive.
Si nous trouvons un argument qui nous satisfasse que de mauvaises choses arrivent à des gens biens, nous serons réconciliés avec le fait que des mauvaises choses arrivent à des gens biens.
Parce que nous avons la question et que nous n’avons pas la réponse, nous ne sommes pas réconciliés.
Et donc nous luttons pour que de mauvaises choses ne continuent pas d’arriver à des gens biens.
C’est pourquoi nous trouvons des juifs représentés de façon disproportionnée parmi les médecins qui combattent la maladie, les économistes qui combattent la pauvreté, les professeurs qui combattent l’ignorance, les avocats qui combattent l’injustice.
Pourquoi ?
Parce que nous refusons de répondre à la question, pourquoi des mauvaises choses arrivent à des gens biens?
Nous essayons de faire un monde où de moins en moins de mauvaises choses arrivent.
C’est là, je crois, la manière juive.
Parfois, la foi se trouve dans la question, pas dans la réponse.
A partir d’une intervention de Jonathan Henry Sacks, Grand Rabbin des communautés unifiées du Royaume Uni, décédé le 7 novembre 2020

 

CONDITIONS DE MODÉRATION DU BLOG :

Le blog et les commentaires sont modérés a posteriori. Le non respect de l’une des règles suivantes entraîne la suppression de l’article et du commentaire :

– Commentaires diffamatoires, racistes, pornographiques, pédophiles, incitant à délit, crimes ou suicides,
– Commentaires reproduisant une correspondance privée sans l’accord des personnes concernées,
– Commentaires agressifs ou vulgaires.