propos tenus sur cette page (cette rubrique) ne représentent que et uniquement l’opinion de leur auteur, et n’engagent pas Moadon.

Pourim

Qu’est ce qui se joue à Pourim?
Tout d’abord rappelons trois faits historiques majeurs:
1)L’histoire de Pourim se passe environ 50 ans après la destruction du 1er Temple. Le peuple juif est pour la première fois en exil, dispersé dans l’empire perse.
2)Quelques années avant Pourim, le roi Syrus sort un décret autorisant les juifs à revenir en terre d’Israël.
3)Malgré cette autorisation, la grande majorité du peuple juif ne monte pas en Israël. Ils préfèrent rester en Perse.
 
Quelques années après Syrus, Arachvéroch monte sur le trône et l’histoire de Pourim que nous connaissons commence….
 
Et nous, on commence à comprendre le véritable sens de cette fête.
Précisons un peu les choses.
 
Question : pourquoi la grande majorité du peule juif préfère rester en Perse?
Ils aimaient profiter du festin donné par le roi.
Que cela signifie t il?
Les juifs manifestent ainsi leur nouvelle appartenance à Babylone, ils n’ont plus à monter en Israël, à reconstruire le Temple. Tout ceci est de l’histoire ancienne. Une nouvelle vie commence, intégrés dans cette nouvelle civilisation.
En à peine en un siècle d’exil, le peuple d’Israël est en train de se redéfinir complètement; il ne veut plus revenir sur sa terre.
 
Plus loin encore….
Lors du festin, le roi Arochvéroch met les habits du grand prêtre d’Israël. Personne ne proteste. Personne ne voit d’usurpation. Au contraire ceci est interprété positivement. Nous avons donné notre folklore, nos valeurs au monde, nous pouvons maintenant nous retirer gentiment de la scène de l’histoire. Mission accomplie.
 
Voilà donc où nous en sommes à la veille de Pourim.
On est sur le point de redéfinir ce qu’est le peuple juif en lui enlevant sa dimension nationale et sa volonté de retour, sans aucune contrainte. Une volonté positive, assumée, et même une certaine fierté, celle d’avoir apporter valeurs et lumière au monde.
 
La menace d’extinction, la menace d’Aman va jouer un rôle d’électrochoc pour le peuple juif.
En quelques mois, accompagné par Mardoché et Esther, un peuple fatigué et las, va retrouver sa vitalité, va être capable de vaincre ses ennemis, va renouer avec son alliance, et même pour certains vont monter en Israël avec l’alyah d’Ezra et Néhémia.
Nous voyons donc ici que cette tentation de se fondre parmi les peuples, d’idéaliser la figure du juif errant, peut exister à toutes les époques.
C’est aussi pour ça que nous fêtons Pourim.
Parce que Pourim c’est l’histoire d’un peuple en exil sur le point de s’éteindre et qui va trouver les forces de continuer d’exister.
A partir d’une vidéo du site Shofar.

 

 

CONDITIONS DE MODÉRATION DU BLOG :

Le blog et les commentaires sont modérés a posteriori. Le non respect de l’une des règles suivantes entraîne la suppression de l’article et du commentaire :

– Commentaires diffamatoires, racistes, pornographiques, pédophiles, incitant à délit, crimes ou suicides,
– Commentaires reproduisant une correspondance privée sans l’accord des personnes concernées,
– Commentaires agressifs ou vulgaires.