Nous célébrons la fête de Pourim chaque année le 14ème jour du mois d’Adar (calendrier hébraïque) en commémoration au miracle qui a eu lieu envers le peuple juif, à l’époque de l’ancien Empire Perse, qui a failli être détruit et anéanti par Haman.

 

Un peu d’histoire…

 

Après avoir fait exécuter son épouse, la reine Vashti, pour lui avoir désobéi, le roi Assuérus organisa un concours de beauté pour trouver une nouvelle reine.

La fameuse Esther réussit à conquérir le roi et devint la reine, sans pour autant divulguer ses origines juives.

Un jour, un homme du nom d’Haman fut nommé premier ministre de l’Empire Perse et lança un décret contre tous les Juifs dans le but de tous les exterminer. Mordékhaï, oncle d’Esther et chef du peuple juif, fit alors son possible pour convaincre les Juifs de se repentir, de jeûner et de prier D.ieu.

C’est alors qu’Esther invita le roi et Haman à participer à un festin, elle révéla ensuite son identité juive au roi puis le supplia d’annuler le décret visant à détruire le peuble juif. Haman fut pendu et Mordékhaï fut nommé premier ministre à sa place.

Depuis, les Juifs ont eu le droit de s’armer pour se défendre.

Pourim célèbre donc la victoire du peuple juif face à Haman.

 

Coutumes & pratiques

 

 

  • Écouter la lecture de la méguila (le livre d’Esther) qui relate l’histoire du miracle de Pourim

 

 

La lecture publique du livre d’Esther est un temps fort au cours duquel les enfants se livrent joyeusement à un rituel destiné à les maintenir concentrés sur la lecture : à chaque fois que dans le texte revient le nom du méchant Haman, les enfants doivent crier, tambouriner, faire du bruit avec une crécelle !

 

 

  • Faire un don d’argent aux pauvres

 

 

Il convient également de se montrer généreux à l’occasion de Pourim et c’est donc le moment idéal pour faire un don ou venir en aide à des personnes dans le besoin.

 

 

  • Offrir des mets appelés « Michloah Manot » à son entourage

 

 

Une autre tradition de Pourim consiste à envoyer à ses amis des mets et des boissons.

 

 

  • Faire un festin « Michté »

 

 

Enfin la fête de Pourim est l’occasion d’un somptueux festin, où l’abondance règne et où l’on peut boire plus que de coutume. Des pâtisseries en forme de triangle sont confectionnées pour Pourim et appelées « Oreilles d’Haman » ou « Ozné Haman »

 

Carnaval et mascarade sont souvent associés à la fête de Pourim, les enfants ont l’habitude de se déguiser en cette occasion.