Israël veut une ligne de train reliant le port de Haïfa à l’Arabie Saoudite.
Un projet fou ? Une utopie ? Irréaliste ? Impossible ?
L’initiative s’appelle “le train de la paix”, ou encore “des rails pour une paix régionale”.
Créer une route commerciale reliant l’Europe avec le Golfe Persique et Israël, tel est l’enjeu.
Le projet prévoit une extension des voies ferrées dans le nord d’Israël, qui reliera le port de Haïfa au réseau ferré jordanien, qui à son tour serait relié à celui de l’Arabie Saoudite et d’autres états arabes sunnites.
Ainsi en améliorant et fluidifiant les relations commerciales, espérer promouvoir efficacement la coexistence pacifique.

Israël sera un port entre l’Europe et la Méditerranée.
Les marchandises seront expédiées d’Europe jusqu’à Haïfa. Puis la Jordanie deviendra la plaque tournante régionale de transport reliée vers Israël et la Méditerranée à l’ouest, vers l’Arabie Saoudite, les États du Golfe et l’Irak à l’est, et vers la Mer Rouge à travers Aqaba et Eilat au sud.

Israël s’attend à ce que les États Unis jouent un rôle important en apportant un soutien politique au programme. 

Alors possible ? Ou une utopie ?
Franchement je ne sais pas, mais j’imagine que quand Herzl est venu il y a un peu plus d’un siècle avec son projet d’un État Juif peu de monde a dû y croire, et le terme d’utopie a dû revenir souvent. Alors…

André Bensimon